Si vous ne visualisez pas correctement le contenu, cliquez-ici


Février 2021
FLASH N° 2
Information logement
Information énergie
Observatoire de l'habitat
FLASH INFO DE l'ADIL 26
Crise sanitaire : Action Logement continue de se mobiliser en faveur des salariés en difficultés
Action Logement se mobilise afin de venir en aide aux salariés du secteur privé fragilisés par la crise sanitaire : perte d’emploi, promesse d’embauche ajournée, chômage partiel, non renouvellement de CDD. Cette subvention, de 150 euros mensuels, versée aux personnes mises en difficulté par une baisse de revenus liée à la situation sanitaire, vise à lutter contre les loyers impayés ou aider au remboursement de prêts immobiliers.

Action Logement a décidé de prolonger l’aide lancée au mois de juin, jusqu’à la fin de la crise sanitaire. Soumis à conditions, ce dispositif s’applique :

 - Aux salariés en chômage partiel ayant subi une baisse de revenus d’au moins 15% depuis le début de la pandémie. Ils peuvent percevoir une aide jusqu’à 300 euros (aide limitée à 2 mois maximum).

 - Aux salariés ayant perdu leur emploi du fait de la crise sanitaire. Ils peuvent bénéficier d’une aide jusqu’à 900 euros (aide limitée à 6 mois).

Depuis juin dernier, Action Logement en Auvergne-Rhône-Alpes a distribué près de 9000 subventions. Les démarches pour bénéficier de cette aide sont entièrement digitalisées sur la plate-forme Action Logement. En cas de difficulté, les personnes éligibles peuvent également se rendre dans une des agences Action Logement en Auvergne-Rhône-Alpes, uniquement sur rendez-vous.


Pour plus d'informations
 
Logement : Action Logement annonce une aide à l'installation de 1 000 euros pour les jeunes actifs
Cette aide, qui vise à aider les salariés à s'installer dans un logement, sera disponible entre le 18 et le 22 février sur le site d'Action Logement

Objectif :

Favoriser la mobilité professionnelle et géographique, en particulier celle des jeunes actifs. Pour en bénéficier, il faut avoir moins de 25 ans, être employés depuis moins de 18 mois et gagner entre  0,3 et 1,1 SMIC. Le critère de rapprochement géographique entre lieu de travail et domicile s’applique exclusivement aux plus de 25 ans.

Pour plus d'informations
Pour ne plus recevoir cette newsletter, cliquer ici